Accueil / Pilules du lendemain / La pilule du lendemain de première génération

Pilules du lendemain

La pilule du lendemain de première génération

Le principe actif est un progestatif, le lévonorgestrel.

La première pilule du lendemain (NorLevo) est disponible depuis 1999. Cette pilule (NorLevo, lévonorgestrel Biogaran) est utilisable dans les trois jours maximum suivant un rapport mais son efficacité diminue très vite avec le temps. La prise est conseillée si possible dans les 12 premières heures. Les études réalisées par l'OMS dans les années 80 dans des populations asiatiques, montraient une efficacité contraceptive d'environ 95% dans les 24 premières heures. Cette efficacité chute à moins 60 % après 48 heures. Après 72 heures, la prendre est sans danger mais l'efficacité n'est pas considérée comme significative.

En pratique

Prendre le traitement le plus rapidement possible après le rapport sexuel.

Quelques effets indésirables peuvent survenir après la prise (nausées, maux de tête ou de ventre, petits saignements ...). Ils sont sans gravité et disparaissent en général rapidement. En cas de doute, parlez-en à votre pharmacien ou à votre médecin.

Après la prise

  • Si vous pensez qu'il existe un risque de contamination par le virus du SIDA, contactez immédiatement SIDA INFO SERVICE (Tel.:  0 800 840 800  0 800 840 800 ) ou les urgences d'un hôpital.
    En effet, dans les 48 h suivant le rapport, un traitement préventif peut, dans certains cas, être proposé.
  • Les pilules du lendemain protègent du rapport que vous avez eu et non des rapports à venir. Il vous faut donc, jusqu'au retour des règles, utilisez à chaque rapport une contraception locale (préservatifs ...).
  • Si vous avez utilisé cette contraception de rattrapage suite à un oubli de pilule, prenez le dernier comprimé oublié dès constatation de cet oubli et continuez la prise régulière de votre pilule à l'heure habituelle. De plus vous devez utiliser des préservatifs pendant, au moins, les 7 jours qui suivent l'oubli avant d'être assuré que votre pilule habituelle soit à nouveau une contraception efficace. Si cet oubli est survenu au cours de la dernière semaine de traitement, il est également conseillé d'enchaîner la prochaine plaquette sans marquer l'arrêt de 7 jours.

Prenez rendez-vous auprès d'un médecin ou dans un centre de planification familiale pour une consultation qui vous permettra :

  • De choisir une contraception régulière plus efficace et adaptée à votre situation (comme la pilule, le patch, l'anneau vaginal, l'implant ou le stérilet).
  • De vérifier que vous n'avez pas été contaminée par une MST (sida, hépatite B, chlamydiae, herpès génital.

Comment savoir si la pilule du lendemain a été efficace?

En surveillant l'apparition des prochaines règles.
Leur date peut être légèrement avancée ou retardée (de quelques jours). Mais en cas de retard supérieur à 7 jours, il est nécessaire de faire un-test de grossesse pour vérifier l'absence de grossesse.
Si vous ne pouvez pas prévoir la date de vos règles parce qu'elles sont irrégulières, faites un test de grossesse 3 semaines après la date du dernier rapport non protégé.
Si vos règles arrivent à la date prévue MAIS vous paraissent anormales (moins abondantes, de durée prolongée ou accompagnées de douleurs inhabituelles), consultez rapidement un médecin.

Des réponses à vos questions

A quel moment du cycle peut-on utiliser la pilule du lendemain ?

La pilule du lendemain peut se prendre à tout moment du cycle. Il existe toujours un risque de grossesse après un rapport non protégé, quelle que soit la période du cycle où a eu lieu ce rapport (même pendant les règles).

Est-il normal d'avoir de petits saignements après la prise de la contraception d'urgence ?

Oui, cela est fréquent (entre 20 et 30% des cas).
Ils sont souvent peu abondants et ne durent que quelques jours. Ils ne doivent pas être confondus avec les règles (attendre la date prévue).
Au moindre doute et notamment en cas de retard possible, de plus de 5 jours par rapport à la date attendue, il ne faudra pas hésiter à faire un test de grossesse pour vérifier l'absence de grossesse.

En cas d'oubli de pilule, pourquoi continuer à la prendre si elle n'est plus efficace ?

Pour conserver le repère de la date des règles:

  • Si celles-ci arrivent normalement, vous saurez quand reprendre la plaquette suivante et ainsi retrouver l'efficacité de votre contraception régulière.
  • Si elles n'arrivent pas à la date prévue, il faudra faire un test de grossesse.
Est-il possible de prendre une contraception régulière comme la pilule de façon gratuite et confidentielle ?

Oui, dans les centres de planification et d'éducation familiale (il en existe dans tous les départements). Demandez conseil à votre pharmacien.

Quel est son mécanisme d'action ?

Le mécanisme d'action principal des pilules du lendemain, et le seul démontré, est le blocage de l'ovulation empêchant ainsi la rencontre entre les spermatozoïdes et l'ovule. Il n'y aucun moyen de connaître précisément la date d'ovulation et en pratique, elle peut intervenir à n'importe quel moment. De plus ce blocage n'est possible que jusqu'à 48 heures environ avant l'ovulation. En période pré-ovulatoire, le lévonorgestrel ne peut plus agir et l'ovulation interviendra malgré sa prise.

Votre pharmacien vous conseille

Votre pharmacien vient de vous délivrer un contraceptif d'urgence ou pilule du lendemain. C'est un médicament qui permet de diminuer le risque de grossesse après un rapport non ou mal protégé. Il est d'autant plus efficace qu'il est pris rapidement après le rapport non protégé.
La pilule du lendemain qui vous a été délivrée n'est pas le produit le plus efficace mais c'est la seule qui peut être obtenue en pharmacie sans ordonnance. Pour les mineures, ce médicament est gratuit et délivré de façon anonyme. Comme pour tout médicament, il est recommandé de lire la notice contenue dans la boite.
N'hésitez pas à questionner votre pharmacien.
Il est là pour vous informer et vous conseiller en toute confidentialité.

 

ATTENTION

L'utilisation de la pilule du lendemain doit rester occasionnelle.
Elle ne permet pas d'éviter une grossesse dans tous les cas et ne peut remplacer la prise d'une contraception régulière associée à un suivi médical.

ATTENTION

La pilule du lendemain ne protège pas contre le risque de transmission des MST (maladies sexuellement transmissibles) notamment le SIDA et l'hépatite B.
Seule l'utilisation du préservatif vous apporte une protection contre les MST.
Un test de dépistage (SIDA) peut être effectué gratuitement dans les centres de dépistage anonyme et gratuit et dans les centres de planification et d'éducation familiale. Ce test peut être également réalisé dans les laboratoires d'analyses médicales (test remboursé à 100% sur prescription médicale).

Guide de contraception

A chacun(e) sa contraception !

Exiger explications, avantages, risques, facilités d'utilisation, contraintes...
C'est à vous de choisir chaussure à votre pied !

Consulter le guide >>

Echecs de contraception

Adolescente, l'enseignement des Sciences Naturelles nous présente le cycle menstruel comme il nous enseigne la sexualité des grenouilles. Il nous est reproché de mal connaître les situations à risque de grossesse alors même qu'il nous est proposé des méthodes de contraception toujours plus fiables. Faut-il encore nous les préciser... Ces situations d'échec sont multiples et variées et la quantification du risque ne va pas toujours de soi...

En savoir plus >>